Bohemian Rhapsody – FAST CRITIC

Réalisé & coproduit par Bryan Singer (Usual Suspects, X-Men, Walkyrie), ce nouveau Biopic musical est dédié au plus que célèbre groupe de rock britannique Queen qui fut dirigé par le renommé & fantasque Freddie Mercury

BR -

Coté casting, on peut y voir Rami Malek (Night At the Museum, Old Boy, Mr. Robot, Papillon) incarné le puissant & charismatique Freddie, le jeune Ben Hardy (EastEnders, X-Men : Apocalypse) joué le batteur Roger Taylor, Joseph Mazzello (Jurassic Park, The Social Network) campé le bassiste John Deacon, Gwilym Lee prêté ses traits au guitariste & astrophysicien Brian May, Aidan Gillen (Game of Thrones, Peaky Blinders, King Arthur : Legend of Sword) en John Reid (premier manager du groupe), Allen Leech (Rome, The Tudors, Dowtown Abbey) en Paul Prenter (manager personnel), & Tom Hollander (Pirates of the Caribbean, Walkyrie, Taboo) en Jim Beach.

L’intrigue nous « présente » le groupe de sa création en 1970, à Londres, au concert de Live Aid de 1985 au Wembley Stadium en passant principalement par la création de ses plus grands tubes.

BR - FC

Alors est-ce une belle réussite ?

Pour moi, c’est oui malgré un début assez fade.

Après ces premières minutes, je me suis laissé emporter par son ambiance, son excellente BO, sa courte histoire & son interprétation du groupe où Rami Malek donna, petit à petit, corps & âme. D’ailleurs, la fin est incroyable. J’ai cru vraiment voir Freddie Mercury sur scène. Son parti prit, de ne pas nous avoir introduit les divers membres via leurs jeunesses respectives ni d’avoir découpé le scénario de sorte qu’on se concentre sur chacun d’entre eux, m’a plu finalement. Ici, on se consacre donc davantage à leur leader, et comme dit plus haut à la création de leurs plus grands succès tel que Bohemian Rhapsody (le titre qu’y a le plus de temps à l’écran), We Are The Champions, Another One Bites The Dust ou encore et sobrement à I Want To Break Free.

J’ai pu découvrir deux ou trois titres que je ne connaissais pas & les relations qu’ils entretenaient. Les costumes & décors sont bien travaillés pour les époques abordées, il me semble. Au court du long-métrage, l’acteur Aidan Gillen passe d’une coloration de cheveux rousse à noire sans que l’on sache pourquoi, & ça fait un peu tâche. Le générique de la Twentieth Century Fox remastérisé en version Queen était vachement cool. Les acteurs ont bien fait le job. Franchement, si vous êtes un néophyte, un petit fan comme moi, ou que vous aimez, tout simplement, le groupe, ce film est fait pour vous malgré qu’il aurait pu être un peu mieux.

BR -

Une BO d’enfer, une ambiance rétro, une certaine poésie, des moments durs, de l’humour, voilà, ce que vous verrez dans ce bon petit divertissement musical ! 

Heat & Share !

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire