Captain Marvel – CRITIC

Voici, LE film du Marvel Cinematic Universe a ne pas rater avant le quatrième & dernier opus consacré aux célèbres Avengers, Endgame sortant le 24 avril.

Alors que vaut-il ? Est-ce juste un épisode de remplissage ? Tout est dit, ici.

CAPTAIN MARVEL - CRITIC

On y voit la charmante Brie Larson (21 Jump Street, Don Jon, Free Fire) incarné l’héroine, le renommé Samuel L. Jackson (Shaft, Pulp Fiction) joué à nouveau & avec plaisir Nick Fury, Clark Gregg (Old Christine) en l’agent du SHIELD Phil Coulson, Lee Pace (Twilight IV) en Ronan l’Accusateur, le sous-estimé Djimon Hounsou (Blood Diamond, The Island) en Korath aperçu dans le premier volet des Guardians, le génial Jude Law (Sherlock Holmes, The Young Pope), & également en personnage principal Annette Bening (Mars Attack!, American Crime Story). Je ne vous ai pas cité les rôles de ces deux derniers car ils pourraient vous spoiler le cliffhanger final !

En l’an 1995, quelque part dans la galaxie, Vers, une militaire sûr-entrainée Kree, se retrouve malgré elle capturée lors d’une mission de reconnaissance & de sauvetage avec son escouade de commando sur une tierce planète. S’étant échappé de la base Skrull où elle fut retenue, Vers poursuit ceux-ci sur Terre & apprend au passage ses véritables origines …

CAPTAIN MARVEL - CRITIC
Captain Marvel versus Kree’s soldiers ! A concept art from the last Comic Con.

Alors, est-ce un épisode lambda ?  

NON, ce n’est pas juste un épisode de remplissage. Comme vous pouvez vous en douter, on nous présente LE nouveau Captain du MCU, & ce de manière intéressante puisque ce n’est pas une origin story telle qu’on a l’habitude de les voir au sein de cet univers cinématographique. Pour comparaison Man of Steel, Wonder Woman & même légèrement BvS sont construit de cette manière : rentrer dans le vif du sujet & alterner par des flash. On retrouve Carol quelques années après qu’elle ait reçu ses pouvoirs & son identité de Kree : les petits bonhommes bleus de cher Marvel Comics dont Youndu (Guardians of the Galaxy) fait parti.

On nous introduit remarquablement ceux-ci & les Skrulls : les extraterrestres métamorphes des comics de la Maison des Idées ayant des arcs narratifs complet les mettant en avant dont Secret Invasion que je vous invite à lire sans plus attendre ! Je trouve que TOUT est réussi les concernant que ce soit au niveau des tenues vestimentaires, du maquillage, de leur personnalité, de l’Histoire de leur peuple respectif, & des cliffhanger, bien que si comme moi, vous vous étiez documenté sur tel ou tel personnage & aviez suivi les rumeurs, vous auriez pu deviner qui est qui & pourquoi il / elle a ces intentions.

CAPTAIN MARVEL - CRITIC
Youndu Udonta played by Michael Rooker (The Walking Dead) = Don’t forget this fabulous & great daddy !

Le long-métrage joue très bien avec les diverses décennies qui y sont mises en avant : les 90s & les 80s, alternant entre flash-back & scènes du « présent ». La réalisation est vraiment efficace, la photographie est belle & les décors sont splendides dont certains rappels inévitablement ceux des Guardians of the Galaxy. Le film fait aussi quelques clin d’œil à Top Gun. Le chat de Carol est renommé Goose alors que dans les versions papiers, il s’appelle Chewie. Le duo Carol-Maria peut nous rappeler celui de Maverick-Goose, & le plus gros est celui, bien évidemment, de l’U. S. Air Force.

Les acteurs sont très bons ! Brie Larson est rayonnante, flamboyante, punchy, & très charismatique. Samuel L. Jackson est tout aussi remarquable ! Il est une nouvelle fois excellent. Son personnage est toujours aussi badass, en plus d’être, cette fois-ci, drôle ! Bien que leurs rôles soient mineurs, Ronan, Korath & Coulson sont plaisants à revoir, en plus des nouvelles têtes : Atlas, Minn-Erva & co, et les CGI sur les visages de Fury & Coulson, pour les rajeunir, sont vachement top !

CAPTAIN MARVEL - CRITIC

Au niveau de la musique, c’est vrai que l’on pourrait être déçu car il n’y a pas vraiment de BO mais par contre on a droit à de beaux morceaux des 90s tels que Come As You Are de Nirvana ou encore l’un des Guns N’ Roses, il me semble.

Bref, j’ai été pris directement par le film auquel je ne m’attendais pas autant à sourire. Larson se démarque vraiment de ses anciens films où elle brillait peu malgré que ceux-ci fussent sympathiques.

On sent que la fin laisse présager un second film vu que Ronan repart tranquille de son côté & les Skrulls également alors que Ronan l’Acussateur est LE fouteur de merde entre ces peuples & ces personnages et que les Skrulls, du coup, se sont vraiment rebellés contre les Kree & les Terraniens.

CAPTAIN MARVEL - CRITIC
Ronan the Accuser played by Lee Pace (The Hobbit) !

En conclusion, c’est un bon voire très bon épisode du MCU à absolument regarder mélangeant assez bien l’espionnage, l’Action, & la SF rétro.

C’est quand vous voulez pour parler comics, séries & films cher Berzerkers! Allez, ciao &…

Vers l’Infini & au-delà !

Buzz l’éclair – TOY STORY

Une réflexion au sujet de « Captain Marvel – CRITIC »

Laisser un commentaire