Deadly Class – CRITIC

Terminée depuis le 20 Mars dernier, Deadly Class est une nouvelle adaptation Tv de comicbooks, publié par Image Comics & Urban de notre côté. Elle est produite par les frères Russo (Captain America II The Winter Soldier & III Civil War, & Avengers III Infinity War et IV Endgame) & fut diffusée sur la chaine américaine SYFY (The Expanse, 12 Monkeys, Z Nation).

Est-ce une bonne adaptation & une série valant le coup ? TOUT est dit, ci-dessous.

DEADLY CLASS - CRITIC
 Lex, Billy, Willie, Marcus, Saya, Victor & Chico

Coté casting, on y trouve Benedict Wong (MCU, Marco Polo) jouant le « principal » du collège King’s Dominion où sont les élèves, Benjamin Wadsworth ayant fait des apparitions dans des séries comme Teen Wolf & Dad vs Lad et incarnant, ici, Marcus Lopez Arguello aka LE personnage du show & des comics, la ravissante vietnamienne Lana Condor (X-Men Apocalypse) interprétant Saya la Yakuza, la belle Maria Gabriela De Faria une actrice latine habituée à jouer dans des telenovela & prêtant son faciès au personnage de Maria, Michel Duval (Señora Acero, Queen of the South) en Chico un gangster latino & petit-ami tyrannique de Maria, Tom Stevens (Wayward Pines, Valley of the Boom) en Fuckface, & également David Zayas (Oz, Dexter, Gotham) en El Alma Del Diablo le padre de Chico.

Le pitch est celui-ci :

Marcus, après avoir tout perdu, se retrouve à vivre dans la rue, à la fin des 80s. Un jour, il fit la rencontre de Saya qui lui sauva la peau d’une course-poursuite avec la police de San Francisco. Marcus se voit offrir à lui, quelque temps plus tard, une chance de refaire sa vie mais pas part n’importe quel biais. Il doit rentrer à King’s Dominion une école où le meurtre est un Art & où tout les coups sont permis.

Autant vous le dire de suite, la série, comme les comics, est assez palpitante grâce à l’écriture de ses personnages, l’ambiance, l’époque & la BO (des titres & artistes sont cités dans les comicbooks). Elle se base uniquement sur les deux premiers tomes appelés Reagan Youth et Kids of the Black Hole. Sachant qu’il y en a sept à ce jour, il y avait matière à faire. Bref, je vous raconte tout, plus bas.

DEADLY CLASS - CRITIC

DEADLY CLASS - CRITIC

 

 

 

 

 

 

 

Alors est-ce bonne ou mauvaise adaptation & une série à voir ?

En terme d’adaptation, c’est une belle réussite. Néanmoins, elle n’apporte pas grand chose de neuf, hormis des petits détails qui furent ma foi sympathique. Ces petits détails sont ceux-ci : dans les comicbooks, Maître Lin, joué par Benedict Wong, est beaucoup plus vieux, brutal & est déjà le principal de King’s Dominion. Ici, il est adouci, à encore sa fille et sa femme en vie – il me semble, dans mes souvenirs, qu’il en parle brièvement dans les comics -, & dirige l’établissement avec sa sœur qui je pense n’existe pas dans les versions papiers. – J’ai un peu de mal à me souvenir de ces détails car ça fait presque un an que j’ai lu ces premiers tomes – Ce choix a été sûrement pris par rapport à l’âge de l’acteur & du fait qu’ils voulaient, peut-être, prendre le temps de bien présenter les divers personnages aux néophytes. En parlant des personnages & des détails légèrement différents, parlons de Chester « Fuckface » Wilson. Il est beaucoup plus ravagé dans les comics, autant sur le plan physique qu’émotionnel. Cependant, j’ai retrouvé l’essence du personnage à l’écran & ce fut un plaisir de voir l’acteur se donner à cœur joie pour l’interpréter. Pour les fans de GOT, c’est un pseudo Ramsay Bolton & d’ailleurs, / LEGER SPOILER / on pourrait voir dans le 10e & dernier épisode un petit clin d’oeil à la Battle of the Bastards. L’ajout, également, des personnages de Shandy un genre d’ermite-esclave & du professeur Jurgen, incarné par Henry Rollins qui jouait un con**** de nazi dans Sons of Anarchy, fut cool. Ils apportent un petit quelque chose d’assez sympa au show. Pour en conclure au sujet des détails, j’ai été un peu déçu de ce qui arrive à Lex lors de l’épisode final. J’ai trouvé ça très facile, comme s’ils avaient mis ce passage par obligation alors que dans la version papier, c’était plus impactant !

DEADLY CLASS - CRITIC

Pour le côté série, je la trouve réussie & bonne. Les personnages sont bien développés, en plus d’être respectés. L’animation, apportée pendant certains épisodes, fut bonne également, a rendu un bel hommage à son matériau de base & a permis à la série d’avoir plus d’identité voire de se détacher un peu de ce qui se fait aujourd’hui. D’ailleurs, l’épisode, se déroulant à Las Vegas & ayant de l’animation, fut vraiment cool & franchement quand on a lu les comics, revoir ce very bad trip à l’écran, fut juste trippant. – L’image ci-dessus est clairement tiré de ce passage dans les comicbooks – Ensuite, la bande originale, fortement composée de morceaux punk, fut génial ! Je me suis éclaté à entendre ceux-ci. Malheureusement, je ne saurais vous citer quelques titres car je ne suis pas un grand connaisseur de ceux de l’époque mais sincèrement, ils ont beaucoup contribué au succès de quelques scènes & moments. Pour vous citer l’un d’eux, on a eu droit à voir un pogo. En parlant de scène, on ne peut passer à côté de celles d’action impeccablement filmées, et peut-être co-dirigées par les frères Russo.

Honnêtement, à part une introduction rapide de l’univers (deux premiers épisodes plutôt vifs), j’ai du mal à lui trouver ou à lui reconnaître des défauts. Elle est cool à regarder, les personnages sont tops, les musiques sont prenantes surtout quand on aime ce qui touche à la culture rock & aux 80s, et la décennie me semble être bien honorée du peu que j’en sache. En soit, si vous aimez ce genre d’univers & / ou connaissez les comicbooks, elle est faite pour vous ! Quoi que vous en pensez ou en penseriez, je reste ouvert au débat. See ya !

DEADLY CLASS - CRITIC
Billy, Willie, Marcus, Maria & Saya ! Saya = my favorite girl !!!!

In Vitam Mortem ! 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire