Extremely Wicked Shockingly Evil & Vile – FAST CRITIC

Sorti au début du mois sur & grâce à Netflix, ce nouveau drame biographique, réalisé par Joe Berlinger (un faiseur de documentaire originaire du Connecticut – USA), narre une partie de la vie du tueur Theodore Robert Bundy aka Ted , celle où il a pratiqué ses crimes de 1974 à 1978 sur de multiples femmes & où il fut arrêté à plusieurs reprises, sans trop vous en dire davantage.

Ce n’est autre que le californien Zac Efron (High School Musical, Neighbors, Baywatch, The Disaster Artist, The Greatest Showman, The Beach Bum) qui l’interprète & ce avec brio ! Bref, pour en savoir plus, lisez la suite …

extremely wicked shockingly evil and vile - FC

Au casting, on peut y voir les belles Lily Collins (The Mortal Instruments) & Kaya Scodelario (The Maze Runner), Jeffrey Donovan (Burn Notice), Angela Sarafyan (Westworld), Brian Geraghty (Boardwalk Empire, Chicago PD, The Alienist), Haley Joel Osment (Forrest Gump, The Sixth Sense), Jim Parsons (The Big Bang Theory), & également le renommé John Malkovich (Crossbones, Billions, The New Pope).

On suit l’histoire du point de vue de sa première compagne Liz Kendall, joué par Lily Collins, & sincèrement, c’est très intéressant surtout grâce au travail de la réalisation & du scénario. La réalisation est très bonne & pertinente ! On passe d’une plongée à une contre plongée, d’un zoom à un champ voire à contre-champ sans que ce soit dérangeant & de manière très fluide. Franchement, c’est top & du pur régal pour les yeux ! De plus, la photographie & la colorimétrie de celle-ci, ainsi que les détails (habits, accessoires, etc), rendent un bel hommage aux seventies grâce à leur respect de la décennie. Pour ce qui est du scénario & du déroulement de l’intrigue, le fait de suivre tout ça par le biais d’un personnage très proche du tueur & que celui-ci se proclame être innocent rend l’ensemble captivant du début à la fin. C’est un bon divertissement qu’il faut à tout prix que vous regardez  pour ces qualités !

Ce n’est pas LE film de l’année mais il mérite que l’on y jette un coup d’œil. Puis, je vous le répète, Zac Efron y est vraiment très bon. Après, j’admets, avec le bruit qu’il y a eu autour de ce long-métrage, eh bien, que je m’attendais à beaucoup plus de cruauté de la part du fameux meurtrier, bien que ses actes furent loin d’avoir été catholiques. En soit, je n’ai eu qu’une très légère déception sur ce point de vue là. Au niveau de la qualité, je n’ai rien à ajouter. Visionnez-le, faite vous votre propre avis & si vous le désirez, venez échanger avec moi à ce sujet !

Ciao & que l’amour de la pop culture vous garde !

„I don’t think anybody doubts whether I’ve done some bad things. The question is: what, of course, and how and, maybe even most importantly, why?“

Ted Bundy – Interview with Bob Keppel days before his e******** ! 

2 réflexions au sujet de « Extremely Wicked Shockingly Evil & Vile – FAST CRITIC »

Laisser un commentaire