GIVE ME FIVE … Cameo in Once Upon a Time in Hollywood

LE dernier Tarantino’s movie en date, faisant beaucoup parler de lui & en bien, est sorti depuis quelques jours & il méritait que l’on revienne sur cinq de ses apparitions mémorables, bien qu’elles furent plutôt courtes mais totalement jouissives. Bref, tout est dit plus bas …

OUATIH - TOP5

Nicholas Hammond – #FIVE

LE tout premier interprète, en live-action, de Spider-Man / Peter Parker, nous a fait l’honneur d’être présent & bien que l’on pourrait passer à côté sans l’avoir reconnu dès le premier regard, l’acteur est une nouvelle fois très bon ! Il y joue l’acteur & réalisateur londonien Sam Wanamaker, dirigeant, dans ce film, Rick Dalton & d’autres acteurs pour le pilote de la série Lancer (Ranch L en VF) où la star de la série en question James Stacy apparait sous les traits du charismatique & bon Timothy Olyphant (Deadwood, Justified, Santa Clarita Died, Hitman, Snowden).

Ce personnage est celui qui insufflera à Rick de s’améliorer, d’une certaine façon, voire de se perfectionner & de redevenir un très bon acteur !

Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais (ci-dessous), c’est bien l’acteur en tenue beige & au sweatshirt blanc surmonté d’un collier en or ayant au bout une pièce.

OUTINHOLLYWOOD - TOP5
It’s the guy behind the big camera with the white sweatshirt !

Kurt Russell / Randy – #FOUR

Ha, Kurt Russell (Jack Burton, Used Cars, Fast & Furious, Guardians of the Galaxy Vol. 2), l’un des acteurs fétiches de Tarantino si pas l’un des meilleurs, revient pour notre plus grand plaisir et ce dans la nouvelle œuvre du réalisateur afin d’interpréter le chef cascade des films américains où Rick Dalton a la vedette. Il a eu, tout comme les autres acteurs de ce top, très peu à se mettre sous la dent mais sincèrement, ce fut toujours aussi bon de le voir surtout lors ce qu’un acteur de cette envergure fait de nouveau très bien son travail & crève l’écran. Ce gars est bourré de talent & de charisme ! Il est limite la cool attitude incarnée comme certains acteurs, comment ne pas vouloir le voir & revoir dans des fictions.

L’acteur du Massachusetts a une longue carrière aux rôles & genres très différents, pour certains, & je vous invite chaudement à en voir davantage avec lui, tout comme je continuerai de le faire de mon côté.

OUTINHOLLYWOOD - TOP5
Kurt Russell as Stuntman Mike in the very good Death Proof !

Al Pacino / Swarzs – #THREE

Bien qu’il n’est apparu, à mon avis, que pour le chèque, l’acteur italo-new-yorkais campe le producteur (fictif) remettant, en quelque sorte, Rick Dalton, le personnage de Di Caprio, sur la route du succès hollywoodien voire italien, puis ce que ce dernier partira à Rome tourné dans des western spaghetti & autre film de genre atypique de l’époque.

On se peut d’être déçu car cette apparition ne fut grandiose & a des années lumières de ce qu’il nous a déjà montré par le passé à travers des œuvres comme Scarface, Heat, Ocean’s Thirteen, etc. On le reverra, cependant, prochainement dans le prochain Scorsese, The Irishman, où il devrait, peut-être une nouvelle fois, nous séduire en partageant l’affiche avec De Niro.

OUTINHOLLYWOOD - TOP5

Zoe Bell – #TWO

La ravissante cascadeuse & actrice néo-zélandaise Zoé Bell (Xena, Kill Bill) incarne, ici, l’épouse du personnage de Kurt Russell appelé Randy, et malgré sa légère apparition, ce fut très sympa de la revoir dans une œuvre du réalisateur surtout que pour le peu qu’elle a eu à se mettre sous la dent, elle le fit très bien, et franchement, la voir se fâcher contre Brad Pitt s’était pas tripant ? Hahaaa!

Il est bon de noter qu’elle fit un cameo furtif dans Django Unchained en tant que bandit, dans The Hateful Eight, c’est à son personnage qu’appartient le chalet, normalement, et qu’elle fut entre autre aussi la doublure cascade des belles Mélanie Laurent & Diane Kruger dans Inglourious Basterds !

OUTINHOLLYWOOD - TOP5
Mary Elizabeth Winstead & Zoe Bell in the good N’ pleasurable Death Proof (2007)!

Mike Moh / Bruce Lee – #ONE

Connu notamment grâce son rôle de Ryu dans la web-série Street Fighter: Assassin’s Fist (2014), l’acteur américain brille de milles feux en tant que Lee Jun-Fan aka Bruce Lee, l’une des icones de Tarantino déjà un peu représentée, à l’époque, à travers le personnage de Beatrix Kiddo. Ici, il donne la réplique en particulier à nul autre que Brad Pitt & c’est très prenant voire jouissif. Le combo fonctionne du tonnerre ! Puis, on ne va pas se mentir la réalisation y est pour beaucoup. Elle est très fluide & dynamique et donne du peps au petit affrontement entre Lee et Booth : le personnage de Pitt.

On le voit également, plus tard au sein du long-métrage, être le mentor de l’actrice Sharon Tate, campée par la charmante Margot Robbie (The Wolf of Wall Street), pour l’aider à se préparer pour un certain film, et franchement, c’est plutôt cool & sympa de le voir car le personnage était vraiment LE maitre des art martiaux & un certain guide pour de nombreuses stars telles que Chuck Norris (Texas Ranger), James Coburn, Lee Marvin, & aussi du talentueux Steve McQueen.

OUTINHOLLYWOOD - TOP5

MENTION HONORABLE

L’acteur londonien Damian Lewis (Life, Homeland, Wolf Hall, Billions) joue, l’espace de quelques minutes, le roi de la cool attitude : Steve McQueen, et il faut se l’avouer, il y a une certaine ressemblance grâce à leurs regards !

OUTINHOLLYWOOD - TOP5

7 réflexions au sujet de « GIVE ME FIVE … Cameo in Once Upon a Time in Hollywood »

          1. 2 épisodes. Étrange coïncidence.
            Mais à l’origine, ce rôle je crois devait être tenu par Burt Reynolds, décédé trop tôt.

Laisser un commentaire