Green Lantern Rebirth Tomes 1, 2 & 3 – FAST CRITIC

A défaut d’avoir un bon film centré sur eux, la Green Lantern Corporation, au sein du World of DC (l’univers cinématographique confus de Warner Bros dédié au héros & vilains de cher DC comics), on a droit à de bons comicbooks et voici, un avis sur les récents sorti faisant parti de leur « reboot » nommé Rebirth …

GLC - CRITIC

On retrouve avec grand plaisir, nos personnages cosmiques favoris de cher DC à savoir Jon Stewart (le second terrien & américain à diriger l’énorme équipe), Kilowog (l’instructeur alien à la peau rosâtre & au physique brut), Guy Gardner (troisième terrien & américain au sein du groupe) aka la tête brûlée, Mogo (la planète vivante), Hal Jordan (LE Green Lantern, premier terrien & américain de la corporation interstellaire), Sinestro (LE nemesis galactique), les Gardiens, Larfleeze (LE leader de la Orange Corps), Soranik (la fille de Sinestro), Kyle Rayner (le quatrième terrien & américain) aka l’artiste, Simon Baz & Jessica Cruz (cinquième & sixième terriens et américains à rejoindre la troupe) apparaissant le temps d’un cameo, ou bien encore Arkillo (le meilleur soldat de Sinestro). Bien d’autre s’ajoute à eux, bien évidemment, mais pour éviter tout spoiler, vous comprendrez que je ne les citerai pas.

L’histoire débute quelques temps après que le Green Lantern Corps a disparu au sein de l’univers. N’ayant pas de véritable remplaçant, la Yellow Lantern Corporation de Sinestro s’impose comme tel, et ce, partout dans la galaxie. Il est d’ailleurs secondé dans sa tâche par sa fille Soranik. Vivant en exil depuis et ayant fini par forger un anneau grâce à sa propre volonté, Hal Jordan est désormais près à reprendre du service. Dès lors, il se lance dans une nouvelle aventure afin de sauver les siens et le cosmos tout entier.

GLC - CRITIC

Autant vous le dire de suite, c’est très prenant dès ses premières planches ! Les dessins sont extrêmement magnifiques, particulièrement ceux de Rafa Sandoval (Catwoman), et l’intrigue est captivante du début à la fin. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde durant mes lectures. Les divers personnages sont très bien écrits & développés. Tous sont plaisants à découvrir mais je crois que si je devais en choisir un, ce serait Hal sans hésiter car c’est le plus charismatique & c’est celui dans lequel je me retrouve le plus. Il ferait n’importe quoi pour protéger les siens & à un courage hors-norme. L’esprit de fratrie, de camaraderie voire de famille est omniprésent & est également bien travaillé. Ce sont de gros points positifs !

Moi, qui n’ai pas eu le temps de pouvoir me plonger dans les NEW 52, à part dans son tome 3 consacré à Simon Baz que je vous invite vivement à lire, eh bien, je peux vous certifier désormais que les comics leur étant dédiés en valent vraiment la peine. Tout y est intéressant de la création de l’anneau forgé par la propre volonté d’Hal Jordan à l’ennemi « final ». Normalement, un quatrième volet devrait voir le jour prochainement. J’espère que celui-ci sera dans la lignée de ses prédécesseurs, qu’il sera bon & beau.

GLC - CRITIC
Hal, Kyle & Jon

In brightest day, in blackest night,
No evil shall escape my sight!
Let those who worship evil’s might
Beware my power, Green Lantern’s light!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire