l’Empereur de Paris – FAST CRITIC

C’est LE long-métrage historique de l’année mettant en scène le personnage d’Eugène-François Vidocq, un célèbre policier & inspecteur français du XIX ème siècles, qui a réellement existé & qui est, ici, interprété par l’incroyable Vincent Cassel (Dobermann, l’Ennemi Public Numéro 1, Child 44, Le Monde est à Toi).

Un bon film français ça existe encore, et en voici la preuve…

EMPEREUR - FC

Au casting, et aux côtés du remarquable Mr. Cassel, on y trouve la très ravissante écossaise Freya Mayor (Skins, The White Queen), le charismatique Denis Menochet (la Rafle, Inglourious Basterds, Robin Hood, Seven Days in Entebbe), le suisse James Thierée (Rimbaud Verlaine, Chocolat), la belle Olga Kurylenko (Quantum of Solace, Centurion), et également le renommé Fabrice Luchini (Dix Pour Cent, Asterix & Obélix : Au service de sa Majesté).

Côte pitch, François Vidocq, un bagnard aux multiples évasions, se voit offrir à lui un certain chemin vers la rédemption. Il va le saisir en aidant son gouvernement à arrêter les pires criminels séjournant à Paris.

C’est une véritable épopée policière & dramatique mise en scène par Jean-François Richet à l’origine des films biopic l’Instinct de Mort & l’Ennemi Public Numéro 1 consacré au gangster Jacques Mesrine campé par Vincent Cassel, lui-même, à l’époque.

EMPEREUR - FC
Vincent Cassel est Jacques Mesrine

Vous l’aurez donc compris dès le début, je l’ai bien aimé et je vais tenter de faire de mon mieux pour vous inciter à aller le regarder.

Vincent Cassel y est très bon ! Plus, je vois de film avec lui, plus il m’épate. En plus d’avoir un certain charisme, il joue magnifiquement bien. Il en impose & est très bien entouré encore une fois. Le long-métrage dégage une certaine poésie voire un certain charme que l’on peut retrouver dans les anciens films de cape & d’épée tels que ceux dédiés aux Trois Mousquetaires, à Fanfan la Tulipe, ou encore à Zorro. Les décors sont beaux & assez réaliste, il me semble. On y voit les fonds verts, par moment, mais ça passe. C’est loin d’être dégueulasse. On a déjà vu bien pire & ça reste plus que regardable, ici. L’histoire m’a plu tout autant. Je ne connaissais pas du tout le personnage de Vidocq et je suis plus que ravi d’avoir pu le découvrir via ce biais. Ce fut une très belle découverte ! Ha, et avant de vous laisser chers confrères, la mise en scène, au niveau de l’action, est remarquable & magnifique.

Sincèrement, je ne peux que vous le recommander. Il est très bon !

EMPEREUR - FC
The Three Musketeers (2011)

Tu veux mettre le système échec et mat ? Tu l’attaques direct au porte-feuille, en braquant des banques et bien c’est ça que je fais, moi – Vincent Cassel dans l’Ennemi Public Numéro 1 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire