Pendagron & the Knights – PULP FICTION

Et si le bon duo de showrunner britanniques Mark Gatiss & Steven Moffat, à l’œuvre de la belle série anglaise Sherlock porté par l’excellent duo Cumberbatch – Freeman & de leur prochaine série se focalisant sur le mythique Vlad Tepes aka Dracula, se consacrait à une mini-série, rappelant des sagas littéraires comme Game of Thrones & The Witcher, sur les légendes arthuriennes, qu’est-ce que cela donnerait & pourrait apporter de neuf à ce culte phénoménal ? Ci-dessous, vous découvrirez une première réponse …

Le pitch, en quelques lignes, serait celui-ci :

Octobre 485, quelque part en Bretagne, le vieux roi Uther Pendragon, a bout de force & étant en guerre depuis plusieurs jours contre Hengist & Horsa (deux frères & puissants chefs danois), finit par mourir, au combat, en tuant Hengist. Malgré ce drame qui s’abat sur le royaume breton, les hommes d’Uther réussissent finalement à repousser leurs ennemis, ennemis qui repartent par la mer cher eux, avec un Horsa blessé. Au moment de la mort du fameux roi Uther, un homme mystérieux, rempli de divers tatouages & de cicatrices, prend le premier cheval qu’il trouve & part s’enfoncer dans les bois se trouvant non loin du champ de bataille. Vingt-cinq ans plus tard, à Londinium, une épée flamboie, comme par magie, dans une mare près d’un jeune brigand nommé Arthur & de sa petite bande d’amis se battant avec des chevaliers véreux et en colère.

Arthur & ses fidèles acolytes vont se retrouver au cœur d’une histoire qui les dépassent où la magie, des créatures en tous genres & des guerriers redoutables se trouveront sur leur chemin.

Pendragon & the Knights - PULP FICTION
the very good british actor Charlie Hunnam in King Arthur : Legend of Sword (2017)!

Du côté des acteurs, voici, ci-dessous, ceux qui selon moi seraient de très bon choix voire d’excellent pour certains, & les personnages auxquels ils seraient assimilés :

Aaron Taylor-Johnson (Kick-Ass, Outlaw King, The King’s Man) en Arthur, Alan Ritchson (Smallville, Blue Mountain State, Titans) en Kay (frère aîné d’Arthur), Ismael Cruz Cordova (Ray Donovan, Berlin Station) en Dagon (Dagonet, un des nombreux bouffons du roi), Jack Quaid (Vinyl, The Boys) en Gauvain (jeune cousin d’Arthur & épéiste talentueux), & Jack Lowden (Dunkirk, The Long Song) en Bediver (meilleur ami d’Arthur) pour ce qui est de bande que l’on suivrait.

Clive Owen (King Arthur, The Knick) incarnerait Uther Pendragon le temps de quelques minutes, Paul Bettany (Da Vinci Code, MCU) serait Merlin, Caleb Landry Jones (Queen and Country, X-Men : First Class, Get Out) jouerait Modred qui ici serait un des cousins d’Arthur, Karen Gillan (Doctor Who, MCU, Jumanji), quand à elle, donnerait ses traits à Morgane & serait la sœur aîné de Modred, Ray Stevenson (King Arthur, Divergent) reviendrait interpréter un badguy sur le premier petit écran, après celui de Black Beard dans Black Sails, en donnant vie au Lot d’Orcanie, renommé Duncan roi des Orcades aka Lord d’Orcanie. Ici, Duncan serait le premier vilain qu’Arthur devrait affronter & il serait son oncle (père de Morgane, Modred & Gauvain, entre autre). Ensuite et pour terminer au niveau des suppositions du casting, Rugter Hauer (Blade Runner, Batman Begins) en roi Leodegan aurait été très bon de son vivant & Diane Kruger (Benjamin Gates, Inglourious Basterds) en Guenièvre : personnages qui n’arriveraient qu’en fin de saison une.

Pendragon & the Knights - PULP FICTION

Pourquoi eux me direz-vous ?

Parce qu’ils ont su remettre au goût du jour notre bon vieux détective londonien favori avec des idées de mise en scènes plutôt cool & captivantes telles que celle de transposer à l’écran les SMS que s’échangent les personnages, faire des splendides zooms sur le visage de Cumberbatch lors de certaines de ses réflexions nous montrant encore plus l’étendue de son intelligence & du talent de l’acteur, et nous ont offert de beaux plans, etc. Bien qu’ils ne sont pas les seuls à avoir travaillé sur la série en question, diffusée sur la BBC One il y a quelques années, ils savent mettre en valeur, comme il se doit, leurs acteurs. L’écriture des personnages est très bonne ! Puisque que les personnages sont, pour la plupart, très intéressants à suivre et puisque que l’on peut s’attacher à tous, quasiment, et ça c’est une nouvelle fois beau & un grand gage de qualité comme je ne cesserai de le répéter. Évidemment si une série sur le roi Arthur, par ceux-ci, vient finalement à voir le jour, ils devront être accompagnés de leur équipe habituelle si on veut garder du travail de qualité.

Au niveau du genre et pour qu’ils continuent de se varier, je verrais bien, comme discuté avec mon cher ami Donnie Jeep, le série s’inscrire dans celui de la dark-fantasy. Il serait plus que prenant d’y voir un savant mélange entre Game of Thrones, Lord of the Rings & King Arthur : Legend of Sword.

Sincèrement, de mon côté, je commence à avoir plein d’idées à ce sujet. Dois-je recommencer à écrire & à réaliser une saga digne de ce projet ? Le futur me le dira.

Pendragon & the Knights - PULP FICTION
Mordred v Arthur in the beautiful, poetic & good Excalibur (1981) !

Pour en revenir à nos moutons, il faut admettre que les films, sur le roi légendaire, fonctionnant le mieux & étant les plus beaux, sont ceux où un brin de fantastique y figurent -> Excalibur & King Arthur : Legend of Sword. Cependant, je vous invite à jeter un œil à celui où Clive Owen (The Knick) donne la réplique à la belle Keira Knightley (Pirates of the Caribbean) & Mads Mikkelsen (Hannibal) pour ne citer qu’eux, car malgré ses nombreux clichés & facilités scénaristiques, je trouve qu’il est un bon divertissement grâce son ambiance, ses acteurs, ses dialogues & ses petits moments epic.

On pourrait avoir des plans dignes de GOT & Seigneur des Anneaux, des batailles dignes de leurs adaptations, des personnages très touchants, des twist fous, etc, etc. Bref que des belles choses que j’espère de tout cœur qui arriveront ! Au pire, j’essaierai de développer ça de mon côté.

Avant de vous quitter, n’hésitez pas à donner vos avis sur cette chronique, sur l’idée du projet, à donner vos propres visions sur une adaptation lui étant dédié (à Arthur), … En soit, je vous attends patiemment pour en discuter en long & en large. Ciao, ciao 👋 et à bientôt pour des PULP et autres chroniques rempli tout autant de passion.

Voyez l’épée de la puissance, Excalibur. Elle fut forgée lorsque le monde était jeune, lorsque l’oiseau, la bête et la fleur ne faisaient qu’un avec l’homme, et que la mort n’était qu’un rêve.

Merlin – EXCALIBUR

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire