Stranger Things s1 – CRITIC

Sortie il y a 3 ans, Stranger Things, étant déjà devenue culte & étant une belle et originale production Netflix, redébarque bientôt, grâce à celle-ci, sur nos écrans pour une troisième saison & ce le 4 juillet !

Est-ce un mélange exceptionnel entre Alien, The Goonies ou encore E.T ? Pour le savoir, lisez la suite de la chronique …

Stranger Things S1 - CRITIC

Tout d’abord, le casting qui se révèle être très bon du début à la fin est composé de la ravissante Winona Ryder (Beetlejuice, Alien Resurrection, Star Trek) jouant la mère de Will & Jon Byers, du charismatique David Harbour (Banshee, End of Watch) campant le Shériff Hopper, & des jeunes prodiges Finn Wolfhard (It : Chapter Two) / Mike, Millie Bobby Brown (Godzilla 2, Once Upon a Time) / Eleven, Gaten Matarazzo (The Blacklist) / Dustin, Caleb McLaughlin (Shades of Blue) / Lucas, Natalia Dyer (Velvet Buzzsaw) / Nancy, etc, etc. Bref, des acteurs peu voire pas connu du tout au moment de sa sortie, à part Winona.

L’intrigue est celle-ci :

Dans le village d’Hawkins, dans l’Indiana, en 83, quand le jeune collégien Will Byers disparait, qu’une prénommée Eleven apparait au même moment qu’une créature mystique, & qu’une sombre société y fait surface, la bande d’amis de Will & le Shériff, tous bouleversé par ces événements, se mettent en route afin de résoudre cette mystérieuse affaire étant digne d’un roman de Stephen King.

Stranger Things S1 - CRITIC

Est-elle aussi bonne qu’on le prétend ?

Ma réponse est inévitablement, OUI ! Comme avec la première saison de Lost, celle-ci est très addictive de son premier épisode au dernier. Ils sont quasiment tous excellents, hormis, peut-être, les deux derniers qui furent un peu plus lents & qui souffrent de très petits défauts dont je reviendrai plus tard, dessus. J’ai rarement vu ça lors d’une première saison ! L’histoire est très prenante. Grâce à sa mise en scène simple & efficace, aux jeux remarquables des acteurs, à la belle écriture des personnages principaux, aux diverses décors & à l’ambiance, on s’y intéresse vite & y plonge avec curiosité et un certain plaisir.

Je me suis rarement aussi vite attaché à des personnages & ça, ça en révèle beaucoup sur la qualité d’une fiction. Ca n’est que du positif ! Cependant, le personnage de Barbara, la jolie rouquine, a clairement été mis là pour faire office d’élément modificateur, en quelque sorte. C’est sa / ATTENTION LEGER SPOILERS / disparition & ce qui lui arrive, qui met Jonathan Byers & Nancy sur la piste du « Démogorgon », et ça, bien que j’ai apprécié cette partie là, je dois avouer que c’était une facilité scénaristique. Après qu’on la trouve grosse ou non, cela sera peut-être une question de ressenti personnel. Pour ce qui est du reste des perso’, je les ai trouvé bien écrit & réaliste. Les acteurs les incarnent avec brio ! Selon moi, ils ont été très bien casté ! Dès le début, j’ai pris de l’empathie pour la plupart d’entre eux et ai trouvé, d’une certaine manière, adorable & admirable ceux de Dustin, Eleven, Hopper & Joyce Byers campé par la charmante et bonne actrice Winona Ryder. Hashtag #TeamDustin désormais activé ! ^^

STRANGER THINGS - CRITIC

Au niveau des décors, les lieux de l’Indiana utilisés sont parfaits pour la série ! Le rendu final est top. Le travail exécuté par l’ensemble de la production sur ceux-ci est vachement bon ! On a réellement l’impression d’être dans un petit quartier du Nord des USA en plein milieu des 80s, époque qui j’ai l’impression regagne de plus en plus d’ampleur au cinéma & sur le petit écran, et franchement, c’est assez cool pour des personnes, comme moi, qui ne les ont pas connu.

Plutôt, je vous ai parlé de bref défauts sur la fin de cette saison, eh bien, ils sont légers, en effet. On sent lors de ces derniers que la fin se rapproche voire que ceux-ci s’accélèrent un poil, bien que le tout reste agréable & captivant à regarder. Puis, les effets visuels appliqués sur le « Démogorgon », quand on l’enlève de l’obscurité, de son monde = l’Upside Down, sont assez visibles. On peut apercevoir, lors ce qu’il est dans le notre, qu’il a été créé numériquement & poser, en action, devant tel ou tel décors, & cela est dommage, ça fait un peu tache quand on voit le boulot exécuté sur l’ensemble de la saison jusque là. Voilà, il me semble vous avoir dit tout ce qu’il fallait ! Cette saison m’a quand même mis un peu de hype pour la suite grâce à son ensemble. Je suis donc curieux de voir la suite dans laquelle je me lancerai, probablement, très prochainement avant que la 3ème ne sorte. Allez, ciao & si vous souhaitez en parler, je suis tout à vous !

HEAT & SHARE !

Yeah, that’s right! You better run! She’s our friend and she’s crazy!
– DUSTIN

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire