Triple Frontier – FAST CRITIC

LA nouveauté Netflix ! Un film de casse sur fond de cartel & de fraternité, le tout servi par un casting quatre étoiles composé, comme vous pouvez le voir sur la bannière, de Ben Affleck (The Town, The Accountant, BvS), Oscar Isaac (Robin Hood, Star Wars), Charlie Hunnam (Sons of Anarchy, Pacific Rim, King Arthur : Legend of Sword), Garrett Hedlund (Tron : Legacy, Pan, Mudbound) & Pedro Pascal (Narcos, Game of Thrones, Kingsman : The Golden Circle).

TRIPLE FRONTIER - FAST CRITIC
SAMCRO 4ever

Alors que des noms comme ceux de Tom Hanks, Casey Affleck, Johnny Depp, ou encore Will Smith circulaient, ce sont ceux du dessus qui ont décroché les rôles principaux & pour notre plus grand bonheur. A leurs côtés, il y a la charmante Adria Arjona apparue dans des fictions telles que True Detective dont je vous avais préparé une chronique sur la saison 3 & qui malheureusement ne sortira pas car une fois terminée l’application que j’utilise pour a planté et m’a fait perdre mon travail, Pacific Rim 2 Uprising qui est un blockbuster prévu uniquement pour la vente de jouet, Emerald City une série teen med-fantasy, Good Omens une toute nouvelle mini-série britannique porté par David Tennant (Doctor Who, Marvel’s Jessica Jones) & Michael Sheen (Masters of Sex), & prochainement dans Morbius un film sur le vampire de cher Marvel Comics adapté par Sony Pictures a qui l’on doit l’insulte Venom & le splendide Spiderman Into The Spiderverse

L’intrigue est celle-ci :

Santiago « Pope » Garcia reprend contact avec des anciens camarades qui ont servi avec lui, par le passé, dans l’armée, probablement des Navy Seal, pour dérober des millions de dollars à un puissant criminel brésilien & lui faire payer ses crimes antérieurs…

TRIPLE FRONTIER - FAST CRITIC

Est-ce une belle production netflixienne ?

OUI ! On a droit à de beaux plans & de beaux décors rappelant des films cultes comme Full Metal Jacket & Apocalypse Now. On passe aussi bien par les favelas, que par la jungle, que par les côtés rocheux de ses alentours, et ceux-ci sont très bien mis en valeur. Le casting fait preuve d’une grande justesse ! Rien n’est incroyable, cependant, mais ça fait très bien le café & puis, on ne va pas se mentir revoir la tête de ces acteurs fait vraiment plaisir, en particulier celles de Charlie « Jackieboy » Hunnam, de Batfleck, & de Pedro « Oberyn » Pascal, bien que je les adore tous. On sent une réelle alchimie entre ses « frangins » & ça, c’est vachement cool. L’histoire est prenante, réaliste, & touchante ! On traite à nouveau, après Marvel’s The Punisher saison 1, du retour au pays des soldats américains, & du peu d’aide et remerciement qu’ils ont de leur propre gouvernement. Un sujet qui tient de plus en plus à cœur ses « patriotes ». La BO est belle & accompagne parfaitement les scènes de ce film. Les choix musicaux sont vraiment bien choisis ! On peut d’ailleurs reconnaître le morceau The Chain de Fleetwood Mac entendu il n’y a pas si longtemps que ça dans le bon Guardians of the Galaxy Vol. 2 de James Gunn en train de travailler sur The Suicide Squad (un reboot du navet éponyme).

Franchement, j’ai passé un assez bon moment devant. Après les quarante premières minutes, ça devient un peu plus intense & on finit par être sur nos gardes pour les personnages, en souhaitant qu’ils leur arrivent rien malgré leurs actes que je vous laisserai découvrir par vous-même. Je ne peux que vous inviter à le voir ! C’est un bon film. Néanmoins, je n’irai pas jusqu’à dire que Netflix est excellent en terme de production car pour moi ce n’est pas le cas. Ils n’ont pas que des bonnes fictions & des fois certaines d’entre elles sont tirées en longueur.

En somme, jetez y un œil ! C’est un bon divertissement servi, comme cité au début de la chronique, par un casting très bon, un scénario bien écrit, & des décors superbes.

TRIPLE FRONTIER - FAST CRITIC
Oberyn Martell vous salut ! Rest In Peace cool guy !!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire